Accueil Actus Agenda

Facebook Twitter

Plan d'accès à l'aumônerie

Adresse : 2 avenue Robert Schuman, 64000 Pau — Coordonnées GPS : 43.309788, -0.364733

Tu cherches quelque chose ?

Se connecter à l'intranet

X

Bienvenues sur le Service Civique de l'Aumônerie Universitaire Paloise !

L'Accorderie. Réunion d'amorçage du 2 décembre 2013 de 10h à 12h.

Personnes présentes

  • DELBES Michel : membre du Conseil de développement et de représentation de la vie civile à Pau, trésorier de Pau Commerce.
  • Thomas : bar Associatif « Entre Temps » à Pau
  • EUGENIE Delphine : animatrice de la Pépinière
  • Marie-Jo : bénévole à la pépinière et au Secours Catholique
  • Hélène : « Café Suspendu » à Billère
  • Isabelle : « Biarn'ess », faire vivre l'ESS en Béarn
  • LANUSSE Annick : membre du Conseil d'Administration des usagers de la Pépinière et de Gratipep' (marché gratuit)
  • Maïté : Énergie Santé Solidarité 64
  • MONTAUT Gisèle : responsable de service à la Pépinière.
  • DOS SANTOS Marlène : Service Civique à l'Aumônerie Universitaire Paloise.

Présentation en détail du projet

Introduction de la réunion : tour de table afin de connaître les personnes intéressées par le projet et les associations qu'elles représentent. Monsieur DELBES rappelle pourquoi nous sommes là : la création d'une Accorderie à Pau dont il est l'initiateur.

Rappel de ce qu'est l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Elle combine engagement social et initiative économique. L' ESS regroupe un ensemble de coopératives, mutuelles, associations, syndicats et fondations, fonctionnant sur des principes d'égalité de personnes, de solidarité entre membres et d'indépendance économique. Les 5 principes fondateurs de l'ESS sont :

  • la gestion démocratique
  • la mixité des ressources
  • la lucrativité limitée
  • l'utilité sociale de projet
  • la libre adhésion.

Qu'est ce qu'une Accorderie ?

L'Accorderie est par nature un projet collectif et de territoire. Il vise à lutter contre la pauvreté et l'exclusion en renforçant les solidarités entre des personnes d'âges, de classe sociales, de nationalités et de sexes différents.

Une Accorderie développe, par l'échange de services et la coopération, les conditions d'une amélioration réelle, et au quotidien, de la qualité de vie de tous ses membres, que l'on appellera les « Accordeurs ». Ces derniers auront un accès aux services des membres de leur Accorderie locale, ainsi qu'aux activités collectives d'échange.

Une Accorderie œuvre dans le monde de l'économie sociale et solidaire, en proposant un système économique alternatif reposant sur la création d'une nouvelle forme de richesse : une richesse collective et solidaire, qui s'appuie essentiellement sur le potentiel des membres de toute la communauté.

L'échange de service repose sur un rapport égalitaire : pas d'argent sinon pour rembourser les dépenses liées au service rendu. C'est bien de l'échange et non du bénévolat. Il existe 3 niveaux d'échange : l'échange individuel, l'activité collective d'échange et l'échange associatif.

L'Accorderie peut être comparée à une « banque de temps » selon le principe de : une heure de service rendu = une heure de service reçu. Chaque Accorderie est animée par un responsable de projet qui facilite la mise en relation des accordeurs, est garant du bon fonctionnement de la banque temps et assure le contact régulier avec les accordeurs : identifier et évaluer le savoir-faire.

Au delà du service rendu, l'Accorderie permet de :

  • rompre un certain isolement, aider au lien social
  • mettre en lien et en réseau connaissances et compétences près de chez soi
  • créer des relations humaines dénuées de relations d'argent
  • se rendre utile
  • répondre à des besoins sociaux non satisfaits
  • tisser un réseau de solidarité entre gens de même quartier
  • se valoriser chacun dans sa compétence
  • créer de nouvelles formes de richesses
  • ...

Débat entre les participants

Les participants ont débattu sur le recours « trop systématique au bénévolat » comme solution à de nombreux problèmes sociaux alors que de nombreux jeunes diplômés sont sans travail. La mise en place d'une Accorderie a posé question à ce niveau-là, mais aussi sur l'éventuel recours abusif à cette forme de solidarité. Monsieur DELBES a conclu le débat en soulignant le fait que l'Accorderie n'est pas une forme de bénévolat mais bien d'un échange de service et que cela permettait de créer d'autres richesses que celle de l'argent : la valorisation de l'homme et de ses compétences, si minimes soit-elles.

Conclusion de la réunion : Après la présentation et le débat concernant ce projet, les personnes toujours intéressées par le pilotage de ce projet sont invitées à une prochaine réunion qui aura lieu le 20 décembre 2013 de 9h à 11h.

Tags

Événements à venir

Décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Tu cherches quelque chose ?

Contacte-nous !

Logo AUP Aumônerie Universitaire Paloise
2 av. Robert Schuman
64000 Pau
France

06 67 31 39 87

Page de contact

Plan d'accès

Se connecter à l'intranet

© 2017 Aumônerie Universitaire Paloise (AUP). Sauf mentions contraires tous les droits sont réservés.
Responsable de la rédaction : le Bureau
Système de gestion : Joomla ~ Hébergeur : OVH